02.01.2014

Cagoulé, il vandalise des stations d'épuration dont celle de Belvèze

D'importantes dégradations ont été commises par un individu en colère contre un service de gestion de l'eau. Des plaintes ont été déposées.

Dans les stations d'épuration de Belvèze-du-Razès, Malras, Gaja-et-Villedieu, Malviès et Verzeille, la nuit de Noël, de même que le lendemain, ont été pour le moins mouvementés.

Elles ont en effet subi d'importantes dégradations. Les mairies concernées ont d'ailleurs été porter plainte à la compagnie de gendarmerie de Limoux le vendredi 27 décembre. Apparemment, l'auteur serait un individu qui n'aurait pas accepté une décision le concernant, émanant du service des eaux gérant certaines de ces stations. Un technicien de ce service des eaux, qui s'est rendu en voiture à la station de Belvèze, est quasiment tombé nez à nez avec l'inconnu. Selon ce témoin, l'homme avait le visage cagoulé, il portait des rangers et il laissait paraître un comportement plutôt agité. A l'aide d'un pied-de-biche, il a même fracassé le pare-brise du véhicule appartenant au technicien du service des eaux tout en proférant vers lui des menaces verbales.

Du côté de la gendarmerie, aucune information n'a filtré sur cette affaire. Une enquête est en cours.Station épuration Belvèze-du-Razès.JPG

La station de Belvèze où ont eu lieu les dégradations.

Les commentaires sont fermés.