18.05.2016

Des belvéziens en finale du championnat de France à XIII Elite

Les puristes du rugby à treize et plus particulièrement ceux qui ont suivi depuis des lustres la vie du Sporting Club Limouxin se rappelleront très certainement de ce jour mémorable du dimanche 22 novembre 1987 où le XIII blanquetier alignait sur le terrain la fratrie Bourrel avec Marc, Frédéric et Jean-Marie lors d’un derby mémorable face à Lézignan.Trois jeunes belvéziens unis sous le même maillot pour une passion commune.

Près de trente ans plus tard, c’est une histoire presque semblable qui se répète avec la descendance. Mais cette fois-ci, le scénario est un peu différent puisqu’il implique des cousins. Si Pierre-Louis, le fils de Marc et Alexandre, le fils de Frédéric, tous deux âgés de 23 ans, ont foulé ensemble la même pelouse lors d’une même rencontre, ils étaient face à face puisque le premier évolue à l’AS Carcassonne XIII, tandis que le second est resté fidèle aux couleurs limouxines. Le parcours plus qu’honorable de ces clubs en championnat de France fait qu’ils vont se retrouver en finale nationale le samedi 21 mai prochain à Albi. De quoi faire chavirer les cœurs des grands-parents que sont nos concitoyens René et Régine Bourrel mais malheureusement Pierre-Louis, récemment blessé ne pourra disputer cette finale.

Par contre une autre belvézien sera bien parmi les acteurs de cette rencontre. Il s’agit de Tristan Béteille, fils de Yvon et Karine Béteille également résidents à Belvèze. Tristan, âgé de 21 ans, a débuté à l’école du XIII limouxin avant de s’expatrier à XV au Stade Toulousain puis revenir ensuite à ses premières amours. Ce samedi 21 mai 2016, ils seront plusieurs belvéziens à faire le déplacement à Albi pour aller encourager ces jeunes dans l’espoir qu’ils ramènent le prestigieux « planchot » dans la capitale du Razès.Treizistes belvéziens 1.JPG

Tristan Béteille, Alexandre et Pierre-Louis Bourrel font honneur à notre village.

 

13:01 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.