21.05.2016

Jean Plauzolles nous a quittés

Originaire d'Hounoux, Jean Plauzolles avait porté les couleurs du Razès-Rugby-Club

Il était né le 23 avril 1946 dans l’odeur du fournil de la boulangerie familiale d'Hounoux qui était tenue par ses parents Jean-Jacques et Henriette. Après cette première vocation entre les sacs de farine et les étagères de pain croustillant, Jean Plauzolles s’oriente vers une carrière dans l’éducation nationale avec un premier poste d’instituteur à l’école primaire de Chalabre où il viendra vivre en compagnie de son épouse Annie et de ses trois enfants Jean-Jacques, Olivier et Frédéric.

Jean Plauzolles 1.JPGHomme au grand cœur et très sportif, il était fortement impliqué dans la vie associative de la capitale du Kercorb et avait pratiqué le rugby au sein du Razès-Rugby-Club puis de l’US Carcassonne. Plus tard il offrait son temps libre à l’école de rugby de l’US Chalabre. Cuisinier confirmé et pâtissier hors pair, il avait notamment préparé de nombreuses et réputées daubes de bœuf lors de réjouissances dans son village natal d'Hounoux. C’est en 2001, alors directeur de l’école Louis Pergaud de Chalabre, qu’il rangeait définitivement livres et cahiers pour clôturer 27 années vouées à la fonction d’enseignant.

Dans sa nouvelle vie de retraité, Jean Plauzolles contribuera à la création du club des « Foulées du Kercorb », conjuguant sport et patrimoine et aura également une participation active au sein du « Cercle occitan del Quercorb ». Sa passion pour la musique lui faisait également jouer du saxophone au sein d’un groupe d’amis musiciens. « Jeannot » nous a quittés le lundi 9 mai 2016 à la suite d’une maladie implacable contre laquelle il avait pourtant longuement résisté. Il venait juste de fêter ses 70 ans. Dans l’après-midi du mardi 10 mai, c’est une foule nombreuse de parents et d’amis qui est venue lui rendre un dernier hommage devant sa maison familiale d’Hounoux au son d’une valse lente « Trois petites notes de musique » que ses amis musiciens lui ont dédié.

Très sincères condoléances à Annie son épouse, à Jean-Jacques, Olivier et Frédéric ses fils, à Joëlle, Aude et Evelyne ses belles-filles, à ses petits-enfants, à Jacky et Henri sa sœur et son frère ainsi qu’à toutes les personnes affligées par ce deuil.

Les commentaires sont fermés.