27.01.2017

Un giratoire agrémenté aux sensibilités du terroir

A l’origine, on l’appelait le rond-point des oliviers en raison des trois spécimens multi centenaires qui trônaient en son milieu. Ces arbres d’origine ibérique, majestueux, à la silhouette noueuse, avaient pourtant l’air de s’être bien intégrés dans ce climat méditerranéen mais au fil des ans, deux de ces oliviers ont montré des signes de faiblesse avant de s’éteindre pour l’éternité et d’être déracinés par une pelleteuse.

Durant près d’une année, ce giratoire situé au carrefour des RD 18 et 623, jadis appelé « Relais de Belvèze » est resté orphelin de toute agrémentation. C’est en fin d’année 2016 que les services techniques départementaux ont procédé à un réaménagement paysager avec une intégration des sensibilités du terroir conjuguée avec les principes du développement durable (démarche zéro phyto, plantes adaptées au climat, minimisation de l’entretien, arrosage restreint).

Cet aménagement qui s’appuie sur le thème de la future voie verte reliant le Canal du Midi à Montségur via l’ancienne voie ferrée passant à proximité, met aussi en avant l’économie locale, comprenant le crû Malepère (Cave du Razès), les poteries du Razès (Jean-Michel Campagne), ainsi que la ferronnerie (entreprises Gérard et Jorge).

C’est en présence d’André Viola, président du conseil départemental, des représentants des communes limitrophes (Belvèze, Cailhau, Cambieure et Gramazie), des artisans sollicités pour cet embellissement et des agents territoriaux ayant participé à l’aménagement paysager que ce giratoire a dernièrement été inauguré. Le montant de l’opération financé par le département s’élève à 25 000 €.Inauguration giratoire RD 623.jpg

Elus, artisans et agents territoriaux ont inauguré le giratoire récemment réaménagé.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.