17.05.2017

Honneur à Jean Gaxieu, mort pour la Patrie en 1870

Lors de la cérémonie commémorative de l’armistice du 8 mai 1945, l’association du Souvenir Français « Gueytes-et-Labastide » présidée par Robert Mondange a honoré la mémoire d’un ancien combattant de Belvèze mort pour la Patrie le 30 décembre 1870 lors du conflit franco-prussien. Face à l’empire prussien, alors que l’infériorité numérique de la France sur le plan militaire était conséquente, le principe d’une garde mobile avait été adopté et le département de l’Aude a fourni trois bataillons de gardes mobiles répartis en sept compagnies. Né le 2 juin 1846 à Belvèze, Jean Gaxieu fut affecté le 25 octobre 1870 au 1er bataillon de la 6e compagnie. Avant cette mobilisation, Jean Gaxieu avait épousé Marie-Louise Boyer le 9 février 1870. De cette union naîtra leur fils Antoine Aubin le 26 décembre 1870 que Jean Gaxieu n’aura malheureusement pas eu le bonheur de connaître. En l’honneur de sa mémoire, une plaque commémorative a été scellée sur le monument aux Morts de Belvèze. Le nom de Jean Gaxieu est ainsi inscrit aux côtés des autres combattants belvéziens morts pour la France lors des différents conflits mondiaux.Plaque commémorative Jean Gaxieu.jpg

Une plaque commémorative en l’honneur de Jean Gaxieu a été scellée au monument aux Morts

Les commentaires sont fermés.