18.05.2017

Respectueux de l'écosystème, les chasseurs entretiennent leur territoire

Le territoire de chasse de Belvèze-du-Razès, quelque peu restreint puisqu’il couvre environ 360 ha (1/5e de la superficie de la commune), est situé au cœur de vignobles avec une agrémentation de garrigues, maquis et quelques forêts de chênes ou résineux. En préparation de la future saison cynégétique, l’association communale de chasse agréée (ACCA) présidée par Elian Sanchez qui compte 16 chasseurs vient d’organiser deux demi-journées de prestations d’entretien de ce territoire qui consistent à débroussailler sentiers boisés, talus, ruisseaux pour en améliorer le franchissement mais aussi les alentours d’abreuvoirs artificiels adaptés qui permettent de sédentariser le gibier autant que la faune sauvage, très utile dans l’écosystème.

Côté gibier, si quelques lapins sont encore présents sur le secteur, la perdrix tout comme le faisan, sont plus situés sur les flans de vallons et s’amusent à côtoyer le lièvre dans les petites plaines. On peut voir également chevreuils et sangliers sur les hauteurs boisées qui n’hésitent pas de temps à autre à traverser le territoire pour changer de résidence. Lorsque la saison est propice, on remarque également plusieurs passages de grives et palombes.

Au terme de ces demi-journées d’entretien, les chasseurs ont repris quelques forces par le biais d’une grillade. L’association tiendra son assemblée générale au mois de juin prochain.Chasseurs entretien territoire.jpg

Photo : En plusieurs binômes, les chasseurs s’activent à débroussailler et entretenir le territoire.

Les commentaires sont fermés.