19.04.2011

Carnaval : deux jours festifs en guise de XXe anniversaire

C'est au mois de mars 1991 que naissait « Le Fécos Belvézien » avec pour but de restaurer une tradition festive jusqu'alors en sommeil, de la maintenir et de la transmettre aux nouvelles générations. En cette année 2011, pour ses vingt ans d'existence, c'est un week-end exceptionnel qui vous est proposé par les responsables du « Fécos Belvézien ». Avec le soutien des musiciens de « La bande à Dédé » qui joueront les airs les plus célèbres de ce folklore, la première sortie aura lieu samedi 23 avril à 11h00 depuis la Place de l'église jusqu'à la salle des fêtes où sera servi un vin d'honneur.

Dans l'après-midi, à 16h30, deuxième sortie suivie d'un apéritif dansant et dernière sortie de la journée à 21h30 qui se terminera par un bal à la salle des fêtes animé par « Tropic ». La journée dominicale débutera à 11h avec la concours de déguisements réservé aux enfants de moins de 13 ans qui se fera à la salle des fêtes. A 16h30, ce sera la sortie « anniversaire » du Fécos belvézien qui se terminera également par un apéritif dansant.

Enfin la clôture des ces festivités 2011 se fera avec la dernière sortie à 21h30 qui sera suivie du jugement de sa « Majesté Carnaval » et d'un bal animé par « Tropic » à la salle des fêtes. Ces deux journées seront également animées par des attractions foraines et un manège. Les responsables du « Fécos belvézien » tiennent à remercier la générosité des personnes et l'accueil chaleureux qui leur a été réservé lors du tour de table effectué le dimanche 10 avril. Ils remercient également tous les partenaires financiers qui se sont associés à cette fête.

Carnaval Belvèze.jpg

Carnaval à Belvèze, c'est aussi de bons moments de délire.

08.04.2011

Tour de table du "Fécos belvézien"

Fécos belvézien.JPGCe dimanche 10 avril, à partir de 11h, le « Fécos belvézien » fera un tour de table costumé en préambule du week-end carnavalesque qui est programmé pour les samedi 23 et dimanche 24 avril (Pâques).

Sur des airs traditionnels du carnaval, ils viendront vous solliciter pour récolter espèces sonnantes et trébuchantes ou bien billets colorés qui alimenteront le budget exigeant de cette fête traditionnelle.

Réservez-leur le meilleur accueil et soyez généreux. Merci pour eux.

21.05.2010

Les petites graines du Fécos belvézien

Lors de la grande journée de carnaval qui avait eu lieu au mois d'avril, de nombreux enfants ont participé au deuxième concours de déguisements organisé par le Fécos belvézien.Lauréats déguisements.jpg

Des déguisements, certes, mais surtout de jolis costumes ou sublimes toilettes qui ont compliqué le choix du jury pour établir un classement parmi la soixantaine de candidats qui ont défilé sur la scène de la salle des fêtes.

Au terme d'une longue délibération, les membres du jury ont désigné les lauréats suivants :Elia Bal.jpg

Catégorie des 10 à 12 ans : 1ère : Charlette Conter, 2ème : Anthony Busto

Catégorie des 7 à 9 ans : 1ère : Jodie Raynaud, 2ème : James Chabaane

Catégorie des moins de 7 ans : 1ère : Elia Bal, 2ème : Samuel Fenoul

Bravo aux organisateurs pour cette initiative qui a vu le jour l'année dernière et qui permet ainsi de faire lever la petite graine de futurs « fécos » et à leur donner la passion du carnaval.

14.04.2010

Un soleil écrasant à Belvèze-plage

Le carnaval s'est déroulé sous un soleil radieux qui a permis aux baigneurs de déambuler en toute légèreté

On ne pouvait mieux espérer qu'une journée fortement ensoleillée pour accompagner le thème préparé par le "Fécos belvézien" pour cette édition 2010 du traditionnel carnaval.

Le public qui s'était agglutiné autour de la place de l'église, a eu la bonne surprise de voir arriver à 11 h précises, une escouade de baigneurs qui, sous un soleil radieux, ne tradait pas à s'animer au rythme de la "Bande à Dédé" pour rallier la plage qui avait été installée face au café du Chêne-Vert, rebaptisé pour la circonstance en "Bar de la marine".Belvèze Plage.jpg

Du sable bien sûr, mais également parasols, transats, et petite piscine ont servi de cadre à de multiples ébats et jeux de plage tandis qu'un vendeur de "chouchous" titillait la foule.

La traditionnelle valse invitait les danseurs à former le cortège qui menait vers la salle des fêtes où l'on pouvait voir de nombreux enfants richement costumés qui s'apprêtaient à concourir pour le concours de  déguisements.

Les résultats de ce concours seront communiqués dans une prochaine édition.

Cette matinée a été clôturée par un apéritif offert à la population avec quelques notes musicales en guise d'agrément.

L'après-midi, ce sont les "pierrots" qui ont rythmé les meilleurs airs du folklore, toujours devant une nombreuse assistance, tandis qu'en soirée, les "meuniers" avaient la lourde charge d'amener tout le monde vers la cour de l'école où se faisait le jugement de sa majesté Carnaval avant son incinération.

Cette grande journée était agréablement complétée par une fête foraine où les plus petits profitaient de multiples attractions avec bien entendu l'incontournable manège.

C'est au coeur de la nuit, dans la salle des fêtes que l'ambiance disco du groupe "Tropic" terminait cette journée festive grandement réussie.

03.08.2009

Floklore : danses mahoraises au rythme des tambours

Mayotte 4.JPG

Dans le cadre de l'animation « Folkore et partage », le groupe Kinga Folk de Mayotte a été dernièrement reçu à la mairie de Belvèze par Didier Lozano et son conseil municipal, en présence de Jacques Durand, conseiller général du canton d'Alaigne, de Philippe Labatut, président du Fécos belvézien entouré par son comité, de Michèle Newman, présidente des Clochers du Razès ainsi que de Mme Alaux et Arnaud Viola, responsables montréalais de Folklore et partage.

Cette réception a été l'occasion de fraterniser, d'échanger des cadeaux souvenirs et de partager le verre de l'amitié dans une ambiance de chants et d'exotisme.Mayotte 5.JPG

Ensuite tout le monde s'est acheminé vers la cour de l'école pour une première animation qui a précédé un repas auquel ont participé plus de 80 convives.

Elue meilleure troupe mahoraise en 2008, Kinga Flok a présenté au nombreux public un folklore authentique pratiqué dans cette île de l'archipel des Comores composé de danses traditionnelles telles que Patrossi, Kassoukou, Namandziya ou bien le M'bixou qui est la danse la plus en vogue dans l'île.

Ce folklore qui résulte de la religion islamique et animiste, est souvent associé aux structures rurales, c'est pourquoi les danses rituelles, les chansons, les manifestations de groupements conservent toujours un caractère collectif.

Kinga Folk a sublimement animé la soirée par de nombreuses danses traditionnelles ou bien cérémoniales comme celles qui accompagnent la préparation au mariage.

A petits pas, en file indienne, au rythme envoûtant des tambours, les danseurs se sont estompés dans la nuit, laissant le public dans un profond enchantement.

Félicitations à tous les artistes pour avoir réussi en l'espace de quelques heures à transporter les Belvéziens au bout du monde et remerciements au Fécos belvézien pour l'excellente organisation de cette soirée.Mayotte 3.JPG

28.04.2009

Carnaval : grand succès pour le concours de déguisements

Concours déguisements.JPG

Lors de la récente journée de carnaval animée par le Fécos belvézien, il avait été prévu au sein du programme festif un concours de déguisements pour tous les enfants.

Les organisateurs, qui avaient largement fait écho de cette animation particulière, pensaient bien avoir un retour positif de cette initiative mais pas au point de se voir presque déborder par la multitude des personnages qui sont montés sur la scène lors de la proclamation des résultats de ce concours.

Effectivement ils étaient plus de 70 enfants à s'être mis dans la peau de personnages mythiques, célèbres, qui de séries télévisées, qui de bandes dessinées ou bien tout simplement selon leur propre inspiration ou bien celle de leurs parents.

Sur la scène de la salle des fêtes, au terme d'un défilé par groupes de quatre ou cinq, le jury a déterminé trois lauréats qui se sont vus remettre des sacs de 3 kg de friandises tandis que tous les participants étaient également récompensés.

Devant cette réussite incroyable, les membres du Fécos belvézien pensent déjà à renouveler cette sympathique manifestation dès l'année prochaine en augmentant le nombre des récompenses et on entend même dire que ce concours pourrait être également ouvert aux adultes.

Bravo au comité de carnaval pour cette heureuse initiative couronnée de succès et félicitations à tous les enfants costumés qui ont fait preuve d'une grande imagination pour le choix de leurs déguisements.

25.04.2009

Un carnaval sur fond de crise... hilarante

Le Fécos belvézien ne pouvait être que satisfait d'avoir les grâces du ciel puisque c'est une journée très ensoleillée qui a présidé aux évolutions des masques lors des trois sorties organisées.

Carnaval Belvèze.JPGDans la matinée, depuis la Place de l'église, ils étaient une nuée de « goudils » venus manifester contre la crise économique et dans cette cohue, chacun y allait bon train pour piquer sa crise.

Crise de foie, de rhumatismes, crise conjugale, crise de nerf, de larmes mais aussi de rires, crise de goutte, faisaient partie entre autre des principales revendications.

Devant une large assistance le cortège s'est acheminé vers la salle des fêtes où il était procédé à la remise des récompenses pour le concours de déguisements.

Et là, les organisateurs ont été largement surpris par la multitude de bambins masqués et costumés puisqu'ils étaient plus de 70 à défiler sur la scène.

Cette matinée s'est terminée par un apéritif musical dans l'ambiance de la bande à Dédé.P1040439.JPG

Dans l'après-midi ce sont les « pierrots », magnifiquement parés de couleurs bleues violacées qui ont rythmé les meilleurs airs de carnaval devant une foule toujours fidèle.

P1040315.JPGAu terme de l'allée et venue vers le café du Chêne-Vert, c'est à la salle des fêtes que tout le monde s'est retrouvé pour un apéritif dansant.

En soirée, les « pierrots » du comité étaient accompagnés par de nombreux autres « goudils » et l'ambiance était encore au maximum grâce au tempo des cuivres de la bande à Dédé, au public toujours aussi dense et bien entendu à la clémence du temps.

Au terme de cette dernière sortie, le défilé s'est acheminé vers la cour de l'école où il a été procédé au jugement et à l'incinération de sa « Majesté Carnaval » accusée de tous les maux relatifs à la crise.

Cette journée festive s'est terminée à la salle des fêtes avec un bal animé par Disco Tropic.

Bravo aux organisateurs et à tous les participants.