25.05.2018

Razès Olympique : Merci Christophe

Razès Olympique Christophe Vanicatte.jpgAprès avoir passé quatre années sur le banc de touche de l’équipe fanion du Razès Olympique, Christophe Vanicatte a souhaité prendre du recul pour se consacrer à son rôle d’arbitre départemental qu’il assume parallèlement depuis de nombreuses années. En compagnie de Jean-François Montespan qui le suppléait lorsqu’il partait donner du sifflet sur d’autres stades, il a assumé le rôle ingrat d’entraîneur sans rechigner et ceci avec une assiduité sans faille lors des séances d’entraînement.

Lors de sa première saison dans cette responsabilité (2014-2015), il a amené l’équipe en finale de la coupe Favre, malheureusement perdue. Mais bien souvent les échecs sont sources d’expériences et petit à petit, Christophe Vanicatte a su créer un groupe des plus solidaires non seulement sur le terrain mais lors des après-matches en instaurant un esprit famille avec l’amour commun du ballon rond.

C’est cette force collective qui lui a permis d’amener le groupe en finale de première division en 2017 et d’obtenir le titre de champion de l’Aude. Ce parcours couronné de succès a fait que le club figure aujourd’hui dans l’élite départementale et vient de s’y maintenir pour la saison prochaine à la suite d’une saison ardue où les conseils de Christophe et sa façon de motiver les troupes ont été prolifiques.

Une page vient de se tourner et à travers ces lignes, le club du Razès Olympique tient à lui adresser tous ses plus vifs remerciements.

Photo : Avec Christophe Vanicatte, le Razès Olympique s’est inséré dans l’élite départementale

22.05.2018

Razès Olympique : un nouvel entraîneur pour la saison prochaine

Alors que la saison sportive du Razès Olympique est en phase terminale puisqu’il ne reste qu’une rencontre à disputer avec la finale du championnat départemental 5 à laquelle vont participer les réservistes, les dirigeants du club se sont déjà tournés vers la saison prochaine avec la quête d’un entraîneur. Chistophe Vanicatte qui occupait cette fonction depuis quatre années, à souhaité prendre du recul pour se consacrer à son rôle d’arbitre.

C’est ainsi que tout dernièrement, au siège du Chêne-Vert, les dirigeant du RO ont présenté officiellement celui qui tiendra les rênes sportives de l’équipe fanion, le limouxin Jean-Louis Dominguez. Tombé dans la marmite du foot dès son plus jeune âge, il a franchi les différentes catégories avec succès avant d’intégrer le FA Carcassonne où il a pu côtoyer Jean-François Montespan. Après avoir ensuite effectué un stage au centre de formation de La Paillade-Montpellier, il finira en beauté sa carrière de joueur à Limoux avec deux titres départementaux et une finale de coupe Lopez.

Connaissant l’ambition du Razès Olympique, il compte poursuivre l’excellent travail réalisé par son prédécesseur en apportant une expérience personnelle acquise auprès de grands noms du football français qu’il a eu le bonheur de rencontrer. Tous nos meilleur vœux de rapide adaptation et de réussite.Razès Olympique Nouvel entraîneur.jpg

Jean-Louis Dominguez (au centre) sera le prochain entraîneur du Razès Olympique

15.05.2018

Razès Olympique : dernier match sans saveur pour le clap de fin

Pour l’ultime rencontre d’une saison palpitante, le Razès Olympique accueillait l’entente Ste-Eulalie-Villesèquelande. Un match qui comptait pour des prunes comme l’on dit puisqu’il y a longtemps que le Razès avait assuré son maintien au sein de l’élite départementale. Le seul challenge pour les visiteurs étant de s’imposer pour conserver leur place de dauphin derrière le FU Narbonne déjà sacré champion de l’Aude. Entre de timides rayons de soleil qui alternaient avec quelques giboulées de grosses gouttes, les spectateurs ont assisté à un match quasiment sans saveur au cours duquel les visiteurs ne forcèrent pas trop leur talent pour s’imposer sur le score de 2 buts à zéro en trouvant le chemin des filets dans le premier quart d’heure de chaque mi-temps. Du côté du Razès, les quelques escarmouches offensives n’ont pas inquiété une défense adverse bien structurée et hermétique. Le clap de fin de saison vient donc d’être frappé et l’objectif initial qui consistait à se maintenir dans cette catégorie huppée a été atteint. Les regards sont maintenant tournés vers les réservistes qui ont terminé leur saison en tête de leur poule et qui vont prochainement disputer la finale face à l’UFC Narbonnais pour le titre de champion de l’Aude.RO Ste-Eulalie-Villesèquelande.jpg

Photo : Les actions du Razès Olympique ont été cadenassées par la défense adverse

08.05.2018

Foot : accession et finale pour les réservistes du Razès Olympique

C’était le match à ne pas perdre pour les réservistes du Razès Olympique qui recevaient l’US Villasavary, leur dauphin au classement. En cas de victoire, la route était toute tracée pour l’accession en catégorie supérieure et la finale qui doit décerner le titre de champion de l’Aude. Pour ce match important et sensible, le district de l’Aude avait pris le soin de déplacer trois arbitres et un délégué. En préambule, une minute de silence a été respectée à la mémoire de personnes dernièrement disparues et appartenant à la famille de joueurs villasavaryans.

Sous un soleil chaleureux, les deux équipes sont rapidement entrées dans le vif du sujet sans aucun round d’observation et ce sont les visiteurs qui lancèrent les premières escarmouches. Le Razès répliquait à son tour mais de part et d’autre c’est la finition qui faisait défaut. C’est seulement en fin de cette première période que le Razès se montrait plus incisif au point de pousser la défense adverse à la faute. Un coup franc bien ajusté par Hamid Amghari et mal négocié par le gardien Villasavaryan permettait au RO d’arriver à la pause avec un léger avantage (43e, 1-0).

En deuxième mi-temps, ce sont les locaux qui prenaient le match en main mais peu à peu, la chaleur commençait à influer sur les organismes. Alors que le match s’acheminait vers son aboutissement et après plusieurs tentatives avortées de Guillaume Lacoste, c’est Hamza Moustaoui, qui trouvait le chemin des filets au terme d’une chevauchée sur son aile gauche (88e, 2-0). La messe semblait dite mais c’était sans compter sur un sursaut d’orgueil des visiteurs qui poussèrent la défense locale à la faute (main dans la surface). Baroud d’honneur pour le Razès avec Le gardien Ludovic Pujol qui repoussait le pénalty. La fin du match était sifflée dans une ambiance euphorique du côté des supporteurs belvéziens.

A noter l’excellente prestation du trio arbitral, Habid Koudad (centre), Larbi Boumaiz et Geoffrey Calvez (assistants).RO Villasavary PUJOL Ludovic Gardien.jpg

Dimanche 13 mai, un seul match au stade municipal avec l’équipe fanion qui recevra l’entente Ste-Eulalie-Villesèquelande (15 heures).

Photo : Excellent match pour Ludovic Pujol, le gardien des réservistes qui a stoppé un

07.05.2018

Foot : les minots du Razès Olympique sur le podium à Montréal

Chaque année, le stade des Plaines de Montréal accueille une quarantaine d’équipes, qui représente plus de quatre cents jeunes footballeurs pour le traditionnel du 1er mai. Le Razès Olympique y est toujours représenté et cette année il a engagé deux équipes dans les catégories U7 et U9 bien encadrées par leurs éducateurs. Le travail de ces derniers réalisé tout au long de la saison depuis septembre dernier s’est avéré prolifique puisque les U7 ont terminé sur la plus haute marche du podium tandis que les U9 étaient sur la 3e marche. Il semble que l’avenir du Razès Olympique soit assuré. Bravo à tous ces minots pour leur excellente prestation et félicitations à leurs éducateurs.Ecole Foot RO Tournoi de Montréal.jpg

Photo : Les deux équipes de l’école de foot du Razès Olympique sont montées sur le podium

02.05.2018

Foot : trop diminué, le Razès Olympique s'incline à domicile

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ». Cette citation d’Alphonse de Lamartine a trouvé sa juste valeur ce dimanche 29 avril sur le stade de Belvèze avec l’équipe du Razès Olympique qui trop diminuée par l’absence de joueurs cadres s’est inclinée sur le score de 1 à 4 face à l’US du Minervois. Mais le poste le plus défectueux et des plus sensibles dont le RO est actuellement en pénurie est celui du gardien de but.

Dimanche dernier, c’est Clément Lozano, habituellement joueur de champ qui s’est dévoué pour mettre les gants et se positionner en ultime défenseur. Une tâche qui n’est pas donnée à tout le monde. Héros ou zéro, irréprochable ou mauvais, sauveur ou fautif, le gardien de but est un poste souvent source de critiques. Qualifié de « dernier rempart », le gardien de but ne reçoit pourtant que trop rarement la reconnaissance dont il devrait faire preuve. Face à l’US du Minervois, équipe très offensive, Clément a fait le maximum de ce qui était dans ses moyens et personne ne pourra le blâmer d’avoir encaissé 4 buts. Nous ne pouvons que saluer son courage. On ne pourra également blâmer la défense qui a fait tout son possible pour protéger son gardien tout au long du match. Sur le plan comptable, le Razès a quand même sauvé l’honneur avec un but inscrit sur pénalty par Hamid Amghari.

Du côté des réservistes, leur déplacement à Belpech s’est soldé par un match nul (2-2). Les buteurs du RO sont Quentin Roger et Jonathan Lécènes.

Dimanche 6 mai, match très important pour l’équipe réserve qui recevra son dauphin l’US Villasavary (15 heures). Cet adversaire est le seul qui puisse contrecarrer les ambitions du RO pour la montée en division supérieure et la finale pour le titre départemental. L’équipe fanion ira affronter la redoutable formation du FU Narbonne, leader incontesté qui a déjà été prématurément sacré champion de l’Aude (15 heures, stade St-Salvayre à Narbonne).Razès Olympique LOZANO Clément.jpg

Photo : Clément Lozano s’est porté volontaire pour assumer le rôle ingrat de gardien de but

24.04.2018

Foot : un Razès Olympique euphorique

Alors que les réservistes étaient contraints au repos forcé avec le forfait du FC Haute-Vallée, tous les regards étaient portés vers l’équipe fanion qui recevait l’entente Naurouze-Labastide. Un match serré en perspective puisque lors du match aller en Lauragais, le RO avait difficilement accroché le nul (2-2) face à une équipe locale très compétitive. Confirmation d’entrée de jeu avec des visiteurs entreprenants qui donnèrent de vives émotions à la défense locale. Mais au premier quart d’heure, sur son aile droite, Jérémy Cambou ajustait un tir parfait que le gardien adverse contrôlait mal (1-0, 13e). Dès lors, le Razès prenait le match en main et Guillaume Lacoste dribblait deux défenseurs pour loger la balle dans la lucarne (2-0, 29e). Jérémy Cambou refaisait des siennes en reprenant un centre du plat du pied pour mettre le ballon au fond des filets (3-0, 36e).

La mi-temps était sifflée sur ce score avantageux. En seconde période, les gars du Lauragais qui avaient déjà perdu leurs ambitions tentèrent en vain de contrer les velléités locales. Hamza Moustaoui (4-0, 48e), Saïd Amghari (5-0, 67e) puis encore Hamza Moustaoui (6-0, 88e) corsaient l’addition alors qu’entre temps, le portier belvézien Thibault Khadir avait stoppé un pénalty consécutif à une faute de la défense locale dans la surface. A trois journées de la fin du championnat, plus que quelques petits points à glaner pour que le Razès réussisse le pari de se maintenir dans l’Élite départementale.

Dimanche 29 avril, l’équipe réserve se déplacera à Belpech (12 heures) pour tenter de préserver son invincibilité et confirmer son statut de leader. L’équipe fanion jouera à domicile en accueillant la redoutable formation de l’US du Minervois chez qui elle s’était fait étriller (6-0) lors du match aller. Le match débutera à 15 heures.Razès Ol - Naurouze Lab.jpg

Photo : Avec six buts inscrits, le Razès Olympique a totalement étouffé son adversaire