24.06.2009

A la retraite, le gendarme Carvalho va retrouver les Ch'tis

Départ Carvalho 1.JPG

Dernièrement la brigade de gendarmerie accueillait dans son espace vert une multitude de personnes qui avaient été conviées pour célébrer le départ à la retraire du gendarme Philippe Carvalho.

Devant une assistance au sein de laquelle on pouvait noter la présence de nombreux élus du canton, le major Thierry Cauneille, commandant de brigade, excusait le chef d'escadron Stéphane Rousseau avant de retracer la carrière du néo-retraité.P1050210.JPG

Originaire comme « l'ami Bidasse » du Pas-de-Calais, c'est en 1976 que Philippe Carvalho intègre l'école de sous-officiers de Châtellerault pour une formation au terme de laquelle il sera incorporé à la garde républicaine.

Après un court passage à Nanterre, il intègre la gendarmerie départementale en 1982 à la brigade de Foncquevilliers (62).

Quatorze années plus tard, il arrive dans l'Aude du côté de Quillan où il restera 8 années avant de venir en 2004 dans le Razès pour compléter l'effectif de la brigade belvézienne.

Agent de police judiciaire, il s'est vu attribuer la médaille d'or de la Défense nationale le 1er janvier 2006 et l'échelon exceptionnel de gendarme, le 1er mai 2006.P1050217.JPG

Par ailleurs Philippe Carvalho a reçu les félicitations écrites en 2003 pour avoir résolu une enquête d'homicide volontaire et en 2006 pour avoir fait preuve d'un courage de toréador en abattant avec son arme de service un taureau furieux échappé dans les rues de Quillan.P1050228.JPG

C'est donc au terme de 33 années de service en gendarmerie que le plus audois des « Ch'tis » prend sa retraite et va prochainement quitter le Razès pour remonter dans le Pas-de-Calais vivre une autre vie beaucoup plus tranquille.

Tous ses amis présents autour d'un pot de l'amitié lui ont offert en guise de cadeau, un billet d'avion pour une destination de son choix.

Avec un petit pincement au coeur, Philippe Carvalho a remercié tout le monde en précisant qu'il viendrait de temps à autre à Belvèze et ses environs pour passer quelques moments de convivialité avec ses amis.

Que tous les meilleurs voeux pour une bonne et longue retraite lui soient adressés et bon retour chez les « Ch'tis ».

23.06.2009

Journée festive des gendarmes retraités

Ils aiment à se retrouver chaque année pour une journée de convivialité au cours de laquelle ils échangent de nombreux souvenirs du temps où ils étaient encore en activité.

Retraités Gendarmerie.jpgLes gendarmes retraités en compagnie de leurs épouses étaient tout dernièrement les hôtes de le brigade belvézienne pour savourer un succulent couscous préparé de main de maître par le "cuistot" du régiment Henri Sancho.

Dans l'espace vert situé derrière la brigade, les tables avaient été installées à l'ombre de l'imposant cerisier et entre chaque bouchée, chacun y allait de son anecdote la plus cocasse qu'il avait pu vivre au cours de ses années de service.

En fin d'après-midi, tout le monde se donnait rendez-vous pour l'année prochaine tout en sachant que le cadre serait différent puisque l'effectif de la brigade sera installé dans la nouvelle gendarmerie actuellement en construction.

Photo : Les gendarmes retraités étaient invités par les actifs à partager une journée de convivialité

11.05.2009

Nouvelle gendarmerie : la première pierre a été posée

1ère pierre Le discours du maire de Belvèze.JPGC'est sous un soleil radieux que Didier Lozano, maire de Belvèze, était tout heureux d'accueillir un flot de personnalités à l'occasion de la pose de la première pierre sur le chantier de la nouvelle gendarmerie. Etaient présents Pierre Corrons, sous-préfet (qui représentait le préfet Anne-Marie Charvet, excusée), Jacques Durand, conseiller général du canton d'Alaigne, le colonel Roland Zamora, commandant le groupement de gendarmerie de l'Aude, le capitaine Stéphane Rousseau, commandant la compagnie de Limoux, le major Thierry Cauneille, commandant de la communauté de brigades de Belvèze et Chalabre, Daniel Saint Martin Tillet et Jérôme Farcot (société audoise et ariégeoise HLM), Jacques Jaur (coordonnateur SPS), Alain Cathala (architecte), Jean-Michel Rosala (entrepreneur), Dimitri Soare (LS Ingénierie) ainsi que les maires des cantons d'Alaigne auxquels s'était joint Paul Briet, ancien maire de Belvèze, qui avait participé à l'avancement du projet.

Didier Lozano excusait Jean-Paul Dupré, député, et Isabelle Chesa, avant de souligner l'importance de cette journée pour tout le canton : « Cette structure apportera les moyens efficaces aux gendarmes pour l'accomplissement de leurs missions en améliorant leurs conditions de travail ».1ère pierre La pose.JPG

Daniel Saint Martin Tillet (SAAHLM) associait par la pensée Bernard Lemaire, préfet dernièrement décédé, qui avait contribué à l'avancement du dossier et précisait que le financement de 1 578 000 € avait fait l'objet d'un prêt expérimental de la Caisse de dépôt et conciliation.

La future ancienne caserne avait été construite en 1912.

Le capitaine Rousseau précisait que la caserne actuelle datait de 1912 et que cette nouvelle gendarmerie était la troisième réalisation après celles de Limoux et Quillan. Il remerciait le maire et le conseil municipal de Belvèze ainsi que toutes les parties prenantes pour la mise en oeuvre du projet.

Le conseiller général Jacques Durand se montrait ravi d'assister à cette cérémonie en rappelant que le projet avait débuté il y a 30 ans sous la gestion de Louis Hounoux, qu'il avait été poursuivi par Paul Briet et finalisé par Didier Lozano. Il ajoutait : « Les gendarmes pourront désormais compter sur des locaux fonctionnels et les familles pourront vivre dans de meilleurs conditions. »

Pierre Corrons, sous-préfet, soulignait également les meilleures conditions de travail qui seront apportées et précisait qu'avec ce projet c'est la gendarmerie de proximité qui reste en place confirmant ainsi la volonté et le désir de tous les citoyens d'avoir une présence rassurante des gendarmes en milieu rural.1ère Pierre - Les maires du canton.jpg

Au terme de toutes ces allocutions, le sous-préfet, le président de la société AAHLM, le conseiller général et le maire de Belvèze ont procédé à la pose de la première pierre devant toute l'assistance qui a chaleureusement applaudi et rendez-vous à été pris en mars 2010 pour l'inauguration de cette nouvelle gendarmerie.

A l'issue de cette cérémonie, la municipalité a invité tout le monde à partager un vin d'honneur dans les locaux de la mairie. 

06.05.2009

Liberté et sécurité au centre d'un forum

Forum sécurité.JPGSur le thème « Vos libertés, votre sécurité, parlons-en ensemble », des rencontres cantonales entre la population et les représentants des forces de l'ordre ont été mises en place à l'initiative du ministère de l'Intérieur.

C'est ainsi que dernièrement dans la salle des fêtes de notre commune, le sous-préfet Pierre Corrons, le capitaine Stéphane Rousseau, commandant la compagnie de Limoux et le major Thierry Cauneille, commandant de la communauté de brigades de Belvèze et Chalabre, avaient invité les maires des cantons d'Alaigne et Chalabre à un forum qui était également ouvert au public pour débattre sur tous les problèmes de sécurité.

Didier Lozano, maire de Belvèze, ouvrait la séance en souhaitant la bienvenue à toute l'assistance et donnait la parole au sous-préfet qui expliquait que cette rencontre était empreinte d'une volonté d'écoute, d'échange, de préoccupations et avait pour but de faire remonter toutes les observations.

Les conclusions de ces forums feront l'objet d'une restitution lors d'assises nationales qui se dérouleront au mois de juin.

Le capitaine Rousseau donnait les chiffres sur la délinquance enregistrés sur la communauté de brigades et l'on a pu noter que si les chiffres étaient en baisse en ce qui concerne la délinquance générale il y a eu une légère augmentation sur les vols et cambriolages.

La parole a ensuite été donnée à l'assistance et parmi les nombreuses questions diverses posées, il a été abordé le problème de l'éloignement lors des permanences des brigades, ce à quoi il a été répondu que la gendarmerie se devait d'avoir un délai d'intervention qui ne devait pas dépasser les 30 minutes.

La brigade de Belvèze pourrait être rattachée à LimouxP1040575.JPG.

Et pour enchaîner sur l'organisation de la communauté de brigades Belvèze-Chalabre, il est possible que dans l'avenir la brigade de Belvèze soit rattachée à Limoux et que celle de Chalabre soit renforcée en effectif.

A savoir également que prochainement il y aura dans chaque brigade un gendarme formé aux techniques d'identification criminelle et empreintes génétiques.

Les débats ont été entrecoupés par la diffusion de deux films réalisés par le ministère de l'Intérieur, ayant pour sujet « Plainte et suivi du parcours d'un procès verbal » et « Escroqueries sur internet ».

On peut voir qu'aujourd'hui, la cyber-criminalité fait de nombreuses victimes d'escroqueries puisqu'il est enregistré 150 dossiers par jour relatifs à des sites internet illicites.

En cas de fait constaté il est conseillé de se rendre sur le site ministériel http://www.internet-signalement.gouv.fr pour faire part d'une quelconque indélicatesse.

D'autre part il a été rappelé la nécessité d'installer sur les ordinateurs familiaux un logiciel de contrôle parental pour éviter aux enfants d'avoir accès à des sites à caractère pornographique ou pédophile.

En conclusion on peut dire que ce forum fut très intéressant et instructif pour toutes les personnes qui y ont participé.