29.07.2018

Accident spectaculaire mais sans gravité au coeur du village

En fin de matinée de ce samedi 28 juillet, un accident spectaculaire mais heureusement sans gravité s’est produit dans la traversée du village au niveau de l’école primaire. L’on sait qu’au cœur du village la circulation est quelque peu difficile et que bien souvent les véhicules ont du mal à se croiser. C’est ce qu’il est arrivé à une conductrice qui en voulant se serrer pour laisser passer le véhicule venant en face, a percuté le pied d’un platane, ce qui a provoqué un effet de strapontin en occasionnant le retournement de la voiture. Fort heureusement, la conductrice n’a été que légèrement commotionnée. Sapeurs-pompiers et gendarmerie sont intervenus rapidement pour procéder aux mesures d’urgence et de sécurité.Accident Belvèze.jpg

Photo : Le véhicule s’est retourné après avoir percuté le platane sur la droite

04.07.2018

Un orage dévastateur sème la désolation sur la commune

Tout s’est passé en fin de journée de mardi dernier, avec l’arrivée d’un orage d’une violence sans pareille qui en l’espace d’un quart d’heure a semé la désolation sur les cultures et les vignobles de notre commune. Un mitraillage de grêlons aussi gros que des balles de ping-pong accompagné d’un déluge ont anéanti en l’espace de quelques minutes les espoirs de futures récoltes. Les rues du village ont été tapissées de feuilles de platanes et encombrées de multiples branchages et plusieurs poubelles ont même été emportées.DSC_0006.JPG

Photo : Branchages arrachés et poubelles emportées jonchaient les rues du village

13.02.2015

Neige : l'efficacité des employés communaux

L’épisode neigeux de ces derniers temps a quelque peu perturbé la circulation au cœur de notre village. Une circulation automobile tout d’abord avec petite une couche de neige sur la chaussée ou bien tout simplement la circulation des piétons lorsque cette même chaussée est devenue verglacée. Face à cette situation incommodante, la municipalité a su réagir rapidement et les employés communaux ont fait en sorte de rendre praticable l’ensemble des rues du village. Un tracteur équipé d’une lame chasse-neige et un second nanti d’une saleuse ont suffi pour que tout rentre dans l’ordre très rapidement. Les employés ont également déneigé et sécurisé les entrées des commerces ainsi que les devants de porte des personnes âgées. Depuis, le temps s’est amélioré et le soleil est revenu réchauffer cette ambiance hivernale.Déneigement employés communaux.jpg

Les employés communaux ont été réactifs face à l’épisode neigeux.

 

10.01.2015

Renversant : l'attelage tracteur-citerne dérape et se retourne

En fin de matinée de ce jeudi 8 janvier, les travailleurs des vignes avoisinantes du Domaine de Cazes ont eu leur attention détournée par un fait divers qui aurait pu être plus catastrophique que ce qu’il n’ait été. Un gros attelage tracteur et remorque-citerne qui empruntait un étroit chemin rural d’accès aux champs s’est retourné dans un grand fracas après avoir glissé le long d’un talus humide. La citerne pleinement chargée de lisier a ripé vers le talus entraînant dans son irréversible élan le lourd tracteur. Fort heureusement le conducteur de l’engin a pu sauter à temps, évitant ainsi d’être également entraîné. Beaucoup de frayeur mais pas le moindre mal car ce genre de situation aurait pu être bien plus catastrophique.Tracteur Citerne renversés.jpg

Le lourd attelage s’est retourné au pied d’un talus glissant.

22.12.2014

Le conducteur a été sauvé par son air-bag

Malgré une réglementation existante, les problèmes de sécurité routière dans le village ne sont pas résolus

Alors que la municipalité belvézienne tente de faire en sorte que la sécurité des habitants soit assurée par le biais d’une réglementation de limitation de vitesse dans l’agglomération, il ne se passe pas un jour sans que l’on constate que certains automobilistes enfreignent les règles. Ces constats sont régulièrement faits principalement aux entrées du village, route de Bellegarde, route d’Alaigne ou bien même à l’entrée principale en provenance de la RD 623 malgré la présence de la brigade de gendarmerie. La vitesse limitée à 50 km/h dans les limites de l’agglomération et même à 30 km/h au cœur du village est bien souvent mal respectée. Si quelquefois des contrôles radar parviennent à ralentir ces débordements réguliers, les mauvaises habitudes sont vite de retour. En cette nuit du vendredi 19 au samedi 20 décembre, route de l’Ariège, un conducteur a perdu le contrôle de son véhicule qui a violemment sectionné un arbre avant de s’encastrer dans le suivant. Fort heureusement, les dégâts ne sont que matériels et avec le bon fonctionnement des air-bags, le conducteur s’en est vraisemblablement sorti indemne. Au petit matin les premiers passants belvéziens ont pu constater l’ampleur de cet accident découlant très certainement d’une vitesse excessive. Voiture accidentée Place Gare.jpg

Après avoir sectionné un premier arbre, le véhicule s’est encastré dans le suivant.

01.04.2014

Un platane victime d'un vent Marin furibond

 

Au cours de la journée de ce dernier samedi de mars, un vent marin d’une force inhabituelle a secoué le Razès et particulièrement notre commune. Containers de poubelles renversés, bâches de jardins envolées sans parler de la végétation qui s’est arc-boutée sous les violentes rafales de ce disciple d’Eole. Sur l’avenue du Lac, l’un des derniers platanes qui borde la route en direction de Bellegarde, n’a pas résisté à cette soudaine furie et s’est fracturé aux deux tiers de son fût dans un bruit à tel point fracassant qu’il a été entendu par les pêcheurs du lac. L’arbre s’est couché en travers de la chaussée, interrompant de ce fait la circulation routière.

Aussitôt informée, la municipalité a fait le nécessaire pour dégager la voie et ce sont Dominique Raygner, employé municipal, et Yvon Béteille, bûcheron de son métier, qui ont débité l’immense ramure pendant qu’un adjoint au maire se chargeait de dévier la circulation par le haut du village.

Fort heureusement, aucun véhicule ne passait par là au moment où l’arbre s’est abattu. Cet arbre victime de la fureur éolienne avait l’intérieur du tronc dans un état de pourriture avancée. La dernière expertise phytosanitaire relative aux platanes qui jalonnent la traversée de Belvèze datant de 1990, il devient urgent de refaire un état de santé de tous ces arbres avant qu’un accident plus sérieux ne survienne. Après renseignements pris auprès du secrétariat de la mairie, une nouvelle expertise va être réalisée prochainement et des platanes présentant des risques réels pour la sécurité des usagers seront certainement abattus.Chute platane.jpg

Fragilisé par la pourriture, ce platane n’a pas résisté aux violentes rafales du vent Marin.

02.01.2014

Cagoulé, il vandalise des stations d'épuration dont celle de Belvèze

D'importantes dégradations ont été commises par un individu en colère contre un service de gestion de l'eau. Des plaintes ont été déposées.

Dans les stations d'épuration de Belvèze-du-Razès, Malras, Gaja-et-Villedieu, Malviès et Verzeille, la nuit de Noël, de même que le lendemain, ont été pour le moins mouvementés.

Elles ont en effet subi d'importantes dégradations. Les mairies concernées ont d'ailleurs été porter plainte à la compagnie de gendarmerie de Limoux le vendredi 27 décembre. Apparemment, l'auteur serait un individu qui n'aurait pas accepté une décision le concernant, émanant du service des eaux gérant certaines de ces stations. Un technicien de ce service des eaux, qui s'est rendu en voiture à la station de Belvèze, est quasiment tombé nez à nez avec l'inconnu. Selon ce témoin, l'homme avait le visage cagoulé, il portait des rangers et il laissait paraître un comportement plutôt agité. A l'aide d'un pied-de-biche, il a même fracassé le pare-brise du véhicule appartenant au technicien du service des eaux tout en proférant vers lui des menaces verbales.

Du côté de la gendarmerie, aucune information n'a filtré sur cette affaire. Une enquête est en cours.Station épuration Belvèze-du-Razès.JPG

La station de Belvèze où ont eu lieu les dégradations.