18.05.2017

Respectueux de l'écosystème, les chasseurs entretiennent leur territoire

Le territoire de chasse de Belvèze-du-Razès, quelque peu restreint puisqu’il couvre environ 360 ha (1/5e de la superficie de la commune), est situé au cœur de vignobles avec une agrémentation de garrigues, maquis et quelques forêts de chênes ou résineux. En préparation de la future saison cynégétique, l’association communale de chasse agréée (ACCA) présidée par Elian Sanchez qui compte 16 chasseurs vient d’organiser deux demi-journées de prestations d’entretien de ce territoire qui consistent à débroussailler sentiers boisés, talus, ruisseaux pour en améliorer le franchissement mais aussi les alentours d’abreuvoirs artificiels adaptés qui permettent de sédentariser le gibier autant que la faune sauvage, très utile dans l’écosystème.

Côté gibier, si quelques lapins sont encore présents sur le secteur, la perdrix tout comme le faisan, sont plus situés sur les flans de vallons et s’amusent à côtoyer le lièvre dans les petites plaines. On peut voir également chevreuils et sangliers sur les hauteurs boisées qui n’hésitent pas de temps à autre à traverser le territoire pour changer de résidence. Lorsque la saison est propice, on remarque également plusieurs passages de grives et palombes.

Au terme de ces demi-journées d’entretien, les chasseurs ont repris quelques forces par le biais d’une grillade. L’association tiendra son assemblée générale au mois de juin prochain.Chasseurs entretien territoire.jpg

Photo : En plusieurs binômes, les chasseurs s’activent à débroussailler et entretenir le territoire.

18.02.2017

Enquête publique relative à la voie verte du Canal du Midi à Montségur

Le projet de « voie verte » qui doit relier Bram (Canal du Midi) à Lavelanet (Château de Montségur) situé sur l’ancienne voie ferrée, désaffectée depuis les années 1970, s’inscrit dans le pacte territorial Aude 2030 dont un des objectifs est de développer l’attractivité du territoire, la compétitivité économique et le développement des modes de transports doux et notamment les pistes cyclables, les véloroutes et les voies vertes. L’enquête publique relative à ce projet a pour objet d’assurer l’information et la participation du public ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers. La commune de Belvèze-du-Razès est concernée par le périmètre de ce projet.

Pour tous renseignements relatifs à ce projet, Claire Méricq, Commissaire-Enquêteur désignée, assurera une permanence à la mairie de Belvèze-du-Razès le jeudi 23 février 2017 de 9h à 12h. Par ailleurs, le dossier d’enquête publique est déjà consultable à la mairie de Belvèze, le lundi, mardi, jeudi de 8h à 12h et le vendredi de 15h à 18h. A compter du mois qui suit la clôture de l’enquête publique, le public pourra consulter une copie du rapport et les conclusions du Commissaire-Enquêteur à la mairie, aux jours et heures d’ouverture au public.Projet Voie verte.jpg

La future « voie verte » suivra le tracé de l’ancienne voie ferrée reliant Bram à Lavelanet.

19.03.2014

"Les cigognes sont de retour, avec le soleil des beaux jours ..."

 

Ces quelques paroles de la chanson « Le retour des cigognes » qui fut interprétée dans les années 40 par Lina Margy permettent d’augurer la prochaine arrivée du printemps et le renouveau de la nature, de sa flore et de sa faune. C’est ainsi que tout dernièrement notre correspondant local a pu immortaliser le passage dans le Razès d’une cigogne blanche en pleine migration. En provenance d’Afrique où elle était partie passer l’hiver bien au chaud et avant de rejoindre très certainement la région alsacienne pour la période de reproduction, cette cigogne faisait une petite pause réconfortante au beau milieu d’un champ pour y glaner quelque nourriture providentielle. Petits rongeurs comme mulots ou campagnols, taupes ou musaraignes, mais également insectes, escargots ou vers de terre composent un menu énergétique qui lui donne les forces nécessaires pour parcourir de très longues distances. A l’inverse de la fable de Jean de La Fontaine, Compère Renard n’était pas invité au repas ce jour-là. Ainsi Commère cigogne a pu se rassasier tranquillement avant de reprendre son vol vers sa station estivale.Cigogne.JPG

Une cigogne blanche en pleine pause dans un champ du Razès.

07.06.2013

Pré-diagnostic des bâtiments communaux avec la DDTM

 

Dans le contexte des objectifs fixés par le Grenelle de l'Environnement, à savoir, réduction des émissions de gaz à effet de serre, amélioration de l'efficacité énergétique, augmentation de la part des énergies renouvelables et réduction des consommations sur les bâtiments existants, c'est sur ce dernier point que la municipalité a engagé une action sur la situation énergétique des bâtiments communaux.

Quatorze bâtiments ont ainsi été inspectés par les services de la DDTM et pour chacun d'eux une fiche de pré-diagnostic a été élaborée. Sur ces fiches sont répertoriées la structure du bâtiment, l'état des équipements, l'état fonctionnel et l'état énergétique. C'est sur cette base que des pistes d'amélioration seront proposées. Une synthèse de cette action a été restituée dernièrement à la commune. Il reste maintenant à déterminer quels sont les bâtiments jugés prioritaires. Par la suite, l'intervention du Syaden pourra être envisagée pour réaliser un diagnostic plus « poussé » et déterminer le chiffrage des propositions d'aménagement.

Cette action a été menée par par Thomas Lamailloux, Technicien à la DDTM et Joël Sanchez, agent dans ce même service et maire-adjoint de la commune.Pré-diagnostic bâtiments DDTM.JPG

La restitution des pré-diagnostics a été faite par les agents de la DDTM.

08.05.2013

Randonnée naturaliste

 

Randonneur.jpgCe dimanche 12 mai aura lieu une randonnée naturaliste organisée par la communauté de communes « Coteaux du Razès » en partenariat avec l'association « les amis du patrimoine » d'Alaigne. L'accueil se fera dès 8h30 , place de l'Eglise à Alaigne et le départ est fixé à 9h00. Cette randonnée qui aura pour thèmes, la botanique, la géologie, l'entomologie et l'ornithologie sera encadrée par trois intervenants : Olivier Biras, Sylvain Duffaud et Guy Parmentier.

Un pique-nique précédé d'un apéritif offert par la communauté de communes, sera organisé à 12h30 sur la commune de Monthaut. Ce pique-nique peut être tiré du sac ou bien confectionné par les producteurs locaux. Dans ce ce dernier cas, il est conseillé de réserver avant le 8 mai en téléphonant au 04 68 69 55 32 (heures de bureau)

21.10.2010

Un cèpe de 2,100 kg découvert au coeur de la forêt

IMGP2913.JPGLa nature réserve quelquefois de bonnes surprises comme celle qu'elle vient d'offrir à deux compères qui parcouraient la forêt à la recherche de cryptogames et qui ont eu l'excellent surprise et surtout une forte émotion en découvrant un énorme bolet bai qui accusait sur la balance le poids de 2,100 kg (photo).

L'une de ces deux personnes est un de nos concitoyens justement connu pour sa passion des champignons puisqu'on sait qu'il arpente bois et forêts de toute la région depuis la Montagne Noire jusqu'au piémont pyrénéen.

Quant à savoir où il a pu dénicher ce spécimen hors du commun, il ne s'est pas caché de nous dire que c'était à une altitude moyenne dans un endroit mêlé de résineux et de hêtres et à l'abri des fougères.

Il aura fallu une très grande poêle pour cuisiner ce bolet et ravir les papilles de plusieurs convives.