13.01.2014

Premier bilan sur la réforme des rythmes scolaires

A la rentrée 2013, la municipalité mettait en application la réforme des rythmes scolaires et après un premier trimestre écoulé, il a été dressé un premier bilan. En faisant le choix de mettre en place cette réforme dès 2013 (obligatoire en 2014), le risque était de ne pas arriver à la perfection dès les premières semaines. Il était primordial dans un premier temps de franchir le stade des ajustements, de l'enrichissement des contenus, du soutien au personnel, nécessaires eu égard à l'ambition du changement.

En faisant le choix de la gratuité pour les familles, la municipalité a souhaité rester dans une logique de rupture avec les inégalités d'accès à l'éducation physique et à la culture. Avec une forte mobilisation du personnel communal formé ou en cours de formation, les autres intervenants viennent du milieu associatif ou des parents d'élèves. Ainsi les activités proposées sont très variées : enrichissement de la langue (lecture personnelle, écoute, initiation à l'anglais), activités artistiques (peinture, musique, animations), jeux de société, éducation physique (un éducateur dès février).

Les enfants, très motivés, ont participé au « marché de Noël » où ils ont fait étalage de leurs travaux réalisés en collaboration avec la coopérative scolaire, l'appui des enseignants et des parents d 'élèves. Ceci démontre que ces projets s'intègrent parfaitement dans la vie scolaire. Prochainement, si l'organisation le permet, ces activités proposées pourront être enrichies en laissant le libre choix aux enfants. Ecole Marché de Noël.JPG

Lors du « marché de Noël », les travaux réalisés par les enfants ont été exposés.

24.04.2009

Les écoliers ont brillamment obtenu leur permis piéton

Dernièrement dans la salle de la mairie de notre commune, en présence de Didier Lozano, premier magistrat, de l'adjudant Michel Canilhac, commandant la brigade de Chalabre, du maréchal-des-logis-chef Jacques Subtil, du bureau de réserve du groupement de Carcassonne, de Marie-José Aparicio, agent général de la société Générali Assurances à Limoux et de Jean Carminati, maire-adjoint délégué aux écoles, que les écoliers des classes de CE2 et CM2, encadrés par leur directrice Audrey Enée, étaient invités à recevoir le Permis piéton.

Permis piéton.JPGDepuis 2006, la gendarmerie a mis en place cette opération dans le département de l'Aude auprès des écoles primaires des communes situées en zone gendarmerie avec pour but de sensibiliser les enfants aux risques de la circulation.

Il faut savoir que chaque année plus de 50 enfants piétons sont tués sur la route et 400 sont gravement blessés.

En s'adressant aux écoliers, l'adjudant Canilhac a précisé que dans l'Aude, il y a eu 1 tué en 2006 et 15 blessés graves en 2007 tout en sachant qu'un accident sur deux a lieu sur le trajet domicile-école.

A l'issue de la cession qui s'est déroulée à l'école de Belvèze le mardi 10 mars, à laquelle tous les écoliers ont brillamment participé, un permis piéton et un badge « J'ai mon permis piéton » ont été remis aux enfants pour matérialiser leur engagement solennel à suivre les règles de précaution apprises et afin d'assurer eux-mêmes leur propre sécurité.

Didier Lozano a félicité tous ces jeunes élèves pour avoir été très attentifs aux recommandations sur la sécurité routière, ce qui leur a permis de réussir aisément les épreuves de leur premier permis.

Pour clôturer cette cérémonie, l'ensemble des écoliers était invité à savourer un goûter offert par la municipalité.